Surélévation :
votre projet d’agrandissement

Quand la surface au sol de votre terrain est limitée, agrandissez par le haut grâce à la surélévation de maison !

Pourquoi choisir la surélévation de maison ?

Agrandir sa maison par le haut, c’est faire le choix d’ajouter un étage complet, de surélever un garage ou simplement de rehausser sa toiture de manière à aménager des combles, par exemple.

Surélever sa maison : un gain de place évident

Le principal avantage lorsque l’on décide de rehausser sa maison c’est que cela évite d’empiéter sur votre terrain, contrairement à une extension de maison plus classique. C’est une solution très plébiscitée dans le milieu urbain où la surface au sol disponible se fait rare. Ce gain de place peut aussi être encouragé par un « relooking » de votre façade. En fonction de l’esthétique de votre surélévation de maison, votre habitation peut totalement changer de style !

Opter pour un agrandissement des combles

Pour aménager ses combles, une hauteur minimum est requise ! Si malheureusement vous n’avez pas ce prérequis, le rehaussement de toiture est là pour concrétiser vos envies ! On ajoute quelques parpaings entre le haut des murs et la charpente de manière à avoir une hauteur sous plafond suffisante pour y vivre.

Rehausser sa maison de plain-pied

Pour agrandir une maison de plain-pied, la surélévation de maison est la solution idéale. Vous pouvez aller jusqu’à multiplier votre surface d’habitation par 2. Avant de vous lancer dans un projet pour surélever votre maison de plain-pied, faites évaluer la solidité de votre structure. Effectivement celle-ci n’a pas été conçue pour supporter une charge supplémentaire. Il faudra donc peut-être envisager des travaux pour renforcer les fondations. Bon à savoir : la surélévation à ossature bois est souvent privilégiée car bien plus légère qu’une surélévation traditionnelle !

Comment se déroule une surélévation de maison ?

Avant de demander un devis pour une surélévation de maison, il faut savoir que ce type de projet travaux se déroule en 4 grandes étapes successives :

Étape 1 : l’audit de l’existant

Surélever sa maison ajoute du poids en tête de votre construction. Ce poids supplémentaire n’est pas anodin. Il pèse sur les fondations et sur les murs porteurs. Si ces derniers ne sont pas calibrés pour recevoir un rehaussement de maison, la structure même de la maison peut être mise en péril. Le risque d’effondrement est réel ! Pour s’assurer de la solidité de l’ouvrage, des calculs spécifiques doivent être réalisés par un architecte ou un cabinet d’architecture. Ces calculs de répartition de charges sont complexes. Ils tiennent compte de nombreux critères comme la profondeur des fondations, leur nature, les matériaux utilisés pour la construction des murs porteurs, etc. Quand la structure est suffisamment solide pour recevoir un surplus de poids, pas de soucis. Quand à l’inverse, la structure est trop fragile, des travaux de renforcement des fondations seront à envisager.

Étape 2 : le choix du matériau

Une surélévation de maison peut être réalisée en de nombreux matériaux parmi lesquels :

  • l’ossature-bois : extra légère, l’ossature-bois permet de rehausser la maison sans trop peser sur sa structure. Le bois peut être associé à une couverture en tuiles, en ardoises, ou encore une toiture en bac acier, en zinc, etc.
  • le parpaing : plus lourd que l’ossature-bois et moins isolant, le parpaing offre une solution pérenne et solide pour une surélévation. Le parpaing est de plus facile à mettre en œuvre, et peu cher. Le parpaing peut être associé à une couverture en tuiles, en ardoises, en bac acier ou zinc.
  • la brique : matériau fétiche dans le Nord de la France, la brique est un matériau naturel et respirant. Bon isolant, ce matériau est peu cher à l’achat et facile à mettre en œuvre. La brique peut être associée à une couverture en tuiles, en ardoises, en bac acier ou zinc.
  • le bloc de béton cellulaire : ultra léger, le bloc de béton cellulaire est naturellement isolant avec ses millions de bulles d’air emprisonnées. Résistant et pérenne, le béton cellulaire est facile à mettre en œuvre, et peut s’associer à une couverture en tuiles, en ardoises, en bac acier ou zinc.

En fonction des résultats des calculs de répartition de charge, de votre budget et de vos envies en matière esthétique, vous pourrez opter pour le matériau le plus adapté à votre projet. Votre maître d’œuvre vous fournira un plan complet de la surélévation qui va prévoir la distribution des pièces, l’emplacement des fenêtres de toit, etc.

Surélévation en bois sur une maison de ville
Perspective d'une surélévation
Rehaussement de toiture pour agrandir une maison

Étape 3 : les techniques de la surélévation

Il existe 3 grandes techniques pour la surélévation d’une maison individuelle :

  • la méthode classique qui consiste à démonter la toiture entièrement, surélever le haut des murs et remonter la toiture ;
  • la méthode hydraulique qui consiste à désolidariser le toit et de le surélever entièrement avec un châssis hydraulique. Les murs sont construits dans l’espace libéré avant de refixer la toiture ;
  • et la méthode par recouvrement : des murs sont construits par-dessus la toiture existante en prenant appui sur le haut des murs porteurs. Une nouvelle toiture est montée par-dessus. L’ancienne toiture est démontée par l’intérieur.

Chaque technique a ses avantages et ses inconvénients. Le choix final de votre maître d’œuvre va essentiellement dépendre de l’état de la toiture. Si elle est en bon état, elle pourra être conservée en totalité ou partiellement.

Étape 4 : l’aménagement des nouveaux espaces

Dès lors que les travaux de rehaussement de votre maison sont terminés, les travaux d’aménagement des nouveaux espaces peuvent débuter. Isolation, cloisonnement, électricité, pose des revêtements, sans oublier la création d’un escalier pour accéder au nouvel étage. Notre professionnel vous accompagne et conçoit pour vous le plan de surélévation de maison idéal.

Combien coûte une surélévation ?

Le budget pour la surélévation de maison dépendra des matériaux que vous choisirez, de la surface à créer, du niveau de finition attendu et bien évidemment de la capacité de votre bâti originel à supporter la charge supplémentaire. Nous pouvons néanmoins vous donner une indication budgétaire : le prix d’une surélévation varie entre 1 800 € et 4 000 € du m². Si vous souhaitez un chiffrage précis pour vos travaux, n’hésitez pas à nous contacter.

Vous souhaitez surélever votre maison ? Nous vous proposons une visite conseils gratuite et sans engagement à votre domicile, durant laquelle votre interlocuteur local vous conseillera sur votre projet (premières recommandations techniques) et pré-estimera coût et délai de réalisation des travaux. N’attendez plus, contactez-nous !

Surélévation de toiture : focus sur la réglementation

Comme pour une extension classique, il faut vous pencher sur le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de votre commune et notamment sur les règles en lien avec la hauteur des bâtiments afin de connaître la règlementation en vigueur pour surélever votre maison. Il vous faudra faire une déclaration de travaux si la surface au plancher est inférieur à 20m² (ou inférieur à 40m² si vous habitez dans une zone couverte par un PLU) et si votre maison ne dépasse pas les 150m² après les travaux de surélévation. Dans tous les autres cas de figure, vous devrez faire une demande de permis de construire pour votre surélévation auprès de votre mairie.

Le recours à un architecte pour surélever sa toiture devient obligatoire dès lors que la surface totale de votre habitation (surélévation comprise) dépasse les 150m².

Estimez le prix de votre agrandissement

S’il est complexe de fixer un prix pour un projet d’agrandissement, c’est parce que les paramètres sont nombreux (superficie, complexité technique, matériaux utilisés, etc.).Découvrez notre article dédié au sujet !

Type d'extension *
Superficie* (en m²)
Niveau de finition *
Je demande mon estimation

* Champs obligatoires

Nos dernières réalisations d'extension

Besoin de nous parler de votre projet ?








*Champs obligatoires