Combles :
votre projet d’agrandissement

Exploitez tout le potentiel de votre habitation via un aménagement de combles, et gagnez des m² supplémentaires !

Aménagement de combles : comment savoir si mes combles sont aménageables ?

Vous souhaitez agrandir une maison en utilisant son potentiel inexploité ? L’aménagement des combles est la solution idéale. Aménager des combles en chambre (chambre d’enfant, suite parentale...), aménager un bureau sous les combles, une salle de jeux ou encore créer une salle de bain sous combles, tout est possible à conditions de respecter certains critères :

  • La hauteur sous plafond doit être au moins de 1,80m.
  • Le degré d’inclinaison de la toiture doit être supérieur à 30%. Dans le cas contraire, des travaux de surélévation de la toiture ou de modification de la pente seront à envisager.
  • Le plancher doit être suffisamment solide pour supporter les nouvelles charges : matériaux techniques et aménagements.
  • Le type de charpente : Vous disposez d’une charpente traditionnelle ? Alors, l’aménagement de vos combles est facilité. Cependant, la tâche n’est pas aussi aisée dans le cas d’une charpente à fermettes (travaux de rehaussement de charpente à prévoir).

Que faire si mes combles ne sont pas aménageables ?

Vos combles ne sont pas aménageables en l’état ? Trois principaux choix s’offrent à vous :

Choix 1 : l’aménagement de combles perdus

Quand la hauteur sous plafond est insuffisante pour rendre vos combles aménageables, les combles resteront « perdus », c’est-à-dire qu’ils ne pourront pas accueillir de pièces habitables. Ceci étant, il est possible d’aménager des combles perdus pour y créer par exemple des espaces de stockage et de rangement. Pour cela, le plancher doit être suffisamment solide pour pouvoir y marcher sans craindre de percer le plafond.

Quand les combles sont perdus du fait d’une charpente enchevêtrée (charpente industrielle dite en W ou américaine) qui prend trop de place, il est possible de remédier à ce problème en renforçant la structure de la charpente pour pouvoir éliminer les W et disposer d’un plancher porteur. Cette opération est délicate et doit de ce fait être réalisée par un professionnel. Elle consiste pour les artisans à poser en parties hautes des arbalétriers, des entraits hauts (goussets) et des jambes de force. La seconde étape consiste à poser des poutres porteuses (acier IPN ou poutres bois et métal) qui viendront soutenir la toiture et le solivage.

Choix 2 : la surélévation de toiture

Quand la hauteur sous plafond est insuffisante pour y tenir debout, il est possible de gagner de la hauteur en surélevant la toiture. Cette opération consiste à ajouter quelques rangs de parpaings ou de briques, ou encore des murs en ossature-bois entre la toiture surélevée et le haut de la façade. La surélévation de toiture utilise trois principales techniques :

  • la technique dite classique qui consiste à démonter la toiture entièrement, surélever le haut des murs et remonter la toiture ;
  • la technique dite hydraulique qui consiste à désolidariser la toiture et à soulever d’un seul tenant avec un châssis hydraulique. Les murs sont construits dans l’espace libéré avant de refixer la toiture ;
  • et la technique dite par recouvrement qui consiste à construire une toiture plus haute au-dessus de l’existante en prenant appui sur le haut des murs porteurs. L’ancienne toiture est quant à elle démontée par l’intérieur.

Le choix final de la technique la plus adaptée dépend de l’état de la toiture. Si elle est en bon état, elle pourra être conservée en totalité ou partiellement.

chambre sous combles avec poutres apparentes
agencement d'un bureau épuré sous combles
aménagement d'une suite parentale sous combles - grenier

Choix 3 : le changement de pente de toiture

Un changement de pente d’une toiture consiste à modifier l’inclinaison de la pente de votre toiture pour dégager de la hauteur sous plafond dans les combles. Le changement de pente s’utilise quand vous souhaitez aménager les combles de votre maison mais que la hauteur sous plafond au centre des combles sous la faîtière est insuffisante. En modifiant la pente, l’inclinaison est plus importante, et automatique la hauteur sous plafond sous la faîtière augmente.

Le plus souvent, le changement de pente d’un toit intervient dans le cadre de la rénovation de la toiture. Il ne peut s’opérer que si votre toit présente une pente inférieure à 30 %. Votre toiture peut ainsi théoriquement passer de 0 % à 45 % d’inclinaison.

Attention, le changement de pente de toiture est une opération lourde qui nécessite la dépose du toit existant.

Selon vos besoins, la toiture peut être modifiée en partie ou totalement. En pratique, le changement de pente se déroule en plusieurs étapes successives. Dans un premier temps, le toit est découvert, puis le charpentier va construire le bâti de la nouvelle structure par-dessus l’existante. Ensuite, l’ancienne charpente est démontée et la nouvelle est recouverte.

Attention : en surélévation ou en changement de pente, avant tout aménagement, la solidité des planchers devra être vérifiée.

Les 5 points clés d’un aménagement de combles réussi

Avant de vous lancer dans votre projet, il est nécessaire de penser à certains aspects de la construction.

1. L’accessibilité des combles

Trappe de visite ou encore escalier, ce choix dépend de l’utilisation future de vos combles. Dans tous les cas, son positionnement doit être étudié. Ainsi il aura le moins d’impact possible sur l’aménagement à l’étage et du rez-de-chaussée.

2. L’isolation

Pour commencer, 30 % des déperditions de chaleur se font par le toit. Autant dire que l’isolation des combles doit être prise en considération pour éviter d’impacter considérablement votre facture énergétique ! En outre garantir le confort des occupants toutes saisons confondues, se fait grâce à une isolation performante.

3. Le système de chauffage

L’installation d’un chauffage dans vos combles peut être réalisée par le biais de l’extension de votre installation existante (validation préalable par un professionnel), ou d’un système indépendant.

4. Le raccordement aux différents réseaux

Le raccordement au réseau électrique peut être facile à mettre en œuvre. Par ailleurs, il est conseillé de solliciter un professionnel qui saura juger s’il n’est pas préférable d’installer un tableau électrique indépendant ou non. De plus, selon le type de pièce que vous souhaitez aménager, le raccordement aux réseaux d’eau est à envisager.

5. L’apport de lumière

Pour terminer, la lumière naturelle est essentielle au bon fonctionnement de votre corps. Par conséquent, pensez à prévoir l’installation d’une fenêtre de toit, d’une lucarne ou bien d’un chien-assis.

chambre moderne sous combles
combles
chambre sous les toits

Aménagement des combles : quel budget prévoir ?

Le coût d’un aménagement de combles varie entre 1 500 € et 4 000 € du m². D’autant plus qu’elle dépend de l’importance des travaux à réaliser (notamment s’il faut surélever la toiture ou non), des matériaux utilisés, du type de pièce à aménager, ainsi que du niveau de finition attendu par nos professionnels.

Pour en savoir plus sur le devis de votre aménagement de combles et sur la faisabilité de votre projet, contacter votre interlocuteur local Agrandir Ma Maison. Profitez d’une visite conseils gratuite à votre domicile, sans engagement !

Quelles sont les formalités administratives obligatoires pour aménager ses combles ?

Vous vous interrogez sur les formalités à réaliser pour aménager ses combles ? Comme votre aménagement de combles implique une augmentation de votre surface habitable et/ou une modification de l’aspect extérieur de votre habitation (création d’ouvertures), il vous faudra faire une déclaration préalable de travaux en mairie.
Cependant dans certains cas les critères de faisabilité évoqués précédemment pour la construction de comble ne sont pas remplis. Alors vous serez contraint d’entamer des travaux plus conséquents (surélévation de toiture, réfection des sols existants, etc.). De ce fait, ces travaux impliquent l’obtention d’un permis de construire.

Estimez le prix de votre agrandissement

S’il est complexe de fixer un prix pour un projet d’agrandissement, c’est parce que les paramètres sont nombreux (superficie, complexité technique, matériaux utilisés, etc.).Découvrez notre article dédié au sujet !

    Type d'extension *
    Superficie* (en m²)
    Niveau de finition *
    Je demande mon estimation

    * Champs obligatoires

    Nos dernières réalisations d'extension

    Besoin de nous parler de votre projet ?








      *Champs obligatoires