Extension maison individuelle : comment choisir ?

Vous vous sentez à l’étroit dans votre maison individuelle ? Vous avez envie de plus d’espace pour accueillir vos amis, créer une chambre parentale, disposer d’un plus grand salon ou d’une chambre en plus ? L’extension de maison individuelle est là pour pousser les murs ! Mais comment choisir entre les nombreuses possibilités d’extension ? Quelques éléments de réponse.

Une extension de maison individuelle horizontale ou verticale ?

Selon l’existant et la conformation de votre terrain, soit vous avez de la place pour agrandir de plain-pied soit l’espace disponible est trop juste. Dans le premier cas, vous avez le choix entre de nombreuses possibilités parmi lesquelles une extension accolée à la maison ou indépendante dans le jardin, une extension en bois ou en parpaing, une extension avec toit plat ou un toit pentu, une véranda, etc. Quand la place manque au sol, les solutions d’agrandissement maison individuelle passent par la surélévation. Cette dernière peut être partielle (au-dessus d’un garage existant par exemple), ou totale, ce qui revient à créer un nouvel étage.

Une extension de maison individuelle en bois ou en parpaings ?

Le choix du matériau de construction pour une extension de maison individuelle dépend en grande partie du style de l’existant et de votre budget. Pour une extension horizontale, les deux matériaux sont possibles (bois ou parpaings). Pour une surélévation, le choix est dicté par l’existant. En effet, une surélévation rajoute du poids sur les fondations et les murs porteurs. Quand les fondations sont solides, il est possible de surélever en parpaing. Quand les fondations sont trop justes, les parpaings peuvent s’avérer trop lourds. Une surélévation en bois plus légère est dans ce cas à privilégier.

Lorsque le projet d’extension de maison individuelle vise à agrandir un salon, il est aussi possible d’opter pour une extension véranda qui apportera un plus de lumière naturelle.

Une extension de maison individuelle à toit plat ou toit pentu ?

Qu’il s’agisse d’une véranda ou d’une extension plus classique en bois ou en parpaing, deux choix de toiture s’offrent à vous : le toit plat et le toit pentu.

Le toit plat amène une certaine modernité à la façade de la maison. Sur un bâti ancien, il peut participer à créer l’originalité. Attention toutefois : le toit plat est soumis à certaines restrictions. En effet, certaines communes n’autorisent pas les toits plats. En montagne où la neige est très présente, les toits plats ne sont pas autorisés. De même, si votre maison se trouve dans le périmètre d’une zone protégée (monument historique, zone classée du patrimoine, parc naturel, etc), les toits plats sont interdits.

Le toit pentu plus traditionnel est à privilégier si vous souhaitez rester dans le style local.

Quel prix pour un agrandissement de maison individuelle ?

Le prix d’une extension de maison individuelle est très variable selon les choix de matériaux, et l’utilisation visée par l’extension. En effet, une véranda design tout en verre sera bien évidemment beaucoup plus chère qu’une extension garage classique.

En moyenne, il faut compter entre 1 100 et 3 000€ du m² pour une extension traditionnelle, entre 1 500 et 3 200 € du m² pour un surélévation de maison.

Le coût d’une véranda oscille quant à lui entre 900 et 1 800 TTC /m², et pour un garage, de 1 000 à 1 900€ /m².

 

Vous hésitez sur vos choix pour la construction de votre extension de maison individuelle ? Contactez votre spécialiste Agrandir ma maison près de chez vous pour une visite gratuite et sans engagement.

En savoir plus sur l'extension ? Découvrez
notre brochure !
Je télécharge ma brochure

Tout savoir pour agrandir sa maison







*Tous les champs sont obligatoires



Besoin de conseils
pour votre projet ?
Rencontrez votre pro local ! Rencontrez vite
votre professionnel local !

Vous aimerez aussi ...