Quelle aide pour extension maison ?

Vous souhaitez agrandir votre maison ? Ossature-bois, parpaings, briques ? A toit plat ou pentu ? En fonction de vos besoins, l’Etat peut vous accorder des aides ! Quelle aide pour extension maison ? Tour d’horizon.

Les aides de l’Anah

L’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (Anah) est un organisme d’Etat qui intervient financièrement au travers de différents programmes d’amélioration de l’habitat. Dans le cadre d’une extension, la demande va concerner essentiellement la mise en place d’éléments de confort thermique mais aussi des améliorations pour aider à l’accessibilité d’un logement, ou encore combattre l’insalubrité.

Les aides de l’Anah sont distribuées en fonction des ressources du ménage. Les primes allouées correspondent à un pourcentage du montant des travaux ou à un forfait fixe. Seuls les travaux dans une résidence principale de plus de 15 ans peuvent bénéficier d’une aide. Par ailleurs, les travaux doivent être supérieurs à 1 500 € et remplir des conditions de performances des matériaux/équipements installés.

L’Anah peut allouer des subventions pour la réalisation de diagnostics énergétiques, de la maîtrise d’œuvre, des travaux d’isolation de combles aménagés, de la mise en place de systèmes d’économie d’eau ou de systèmes à énergie solaire, etc.

Par ailleurs, les foyers les plus modestes bénéficient d’aides supplémentaires.

Le prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro permet d’aider les ménages à financer des travaux d’amélioration énergétique. Le montant de l’Éco-ptz peut varier de 2 700 € à 65 100 € et sa durée court sur 10 ans maximum. Attention toutefois : le prêt à taux zéro n’est utilisable que pour les travaux liés à la transition énergétique. De ce fait, dans le cadre d’une extension, l’aide restera minime (isolation des combles aménagés par exemple). Pour obtenir un prêt à taux zéro, vos revenus ne doivent pas dépasser certains plafonds. Par ailleurs, les travaux doivent être entrepris au sein d’une résidence principale par des artisans certifiés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Le prêt à taux zéro est cumulable au crédit d’impôt CITE sous conditions de ressource.

Le crédit d’impôt pour la Transition Énergétique

Le crédit d’impôt pour la Transition Énergétique (CITE) est un dispositif fiscal uniquement accessible si les travaux d’agrandissement favorisent l’amélioration énergétique du logement. L’avantage correspond à 30% du montant des travaux. L’aide ne concerne que la résidence principale de plus de 2 ans. Le montant des travaux éligibles est plafonné à 8 000 € pour une personne seule et à 16 000 € pour un couple + une majoration de 400 € pour chaque personne supplémentaire à charge. Le CITE peut aider pour l’isolation d’une toiture, l’achat d’un appareil de chauffage performant ou à énergie renouvelable, etc. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel qualifié RGE et respecter, de plus, des critères de performance.

Les CEE ou Certificats d’Économie d’Énergie

Là aussi, les travaux concernés par les CEE sont uniquement ceux amenant à faire des économies d’énergie. Les certificats sont octroyés par les fournisseurs d’énergie ou de carburants. Les travaux éligibles concernent principalement le remplacement de fenêtres, mais aussi l’achat d’un système de chauffage performant et écologique, l’installation d’un chauffe-eau solaire, la mise en place d’une isolation de qualité, l’installation d’une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée), etc.

Vous souhaitez en savoir plus sur l aide pour extension maison ? Contactez-nous pour une visite gratuite et sans engagement.

En savoir plus sur l'extension ? Découvrez
notre brochure !
Je télécharge ma brochure

Tout savoir pour agrandir sa maison







*Tous les champs sont obligatoires



Besoin de conseils
pour votre projet ?
Rencontrez votre pro local ! Rencontrez vite
votre professionnel local !

Vous aimerez aussi ...