Quel prix pour un amenagement de comble ?

Vous avez besoin de chambres supplémentaires ? Vous rêvez d’une belle et grande suite parentale ? Une salle de jeux pour les enfants ou un coin détente ? Agrandissez par le haut ! Oui mais quel est le prix d’un aménagement de comble ? Quelques réponses ici.

Amenagement de comble : quels sont les prérequis ?

Pour que des combles soient aménageables, l’espace doit présenter trois grandes caractéristiques :

  • une hauteur sous plafond de 1,80m minimum ;
  • une pente de toit de 30° minimum ;
  • un espace sans charpentes enchevêtrées.

Si ces trois conditions ne sont pas respectées, vos combles seront difficilement aménageables dans l’état. On les appelle alors des combles perdus.

Pour aménager des combles perdus, il faut en premier lieu dégager de la place sous la toiture. Pour cela deux solutions existent : la surélévation de toit ou le changement de pente. Les combles perdus peuvent aussi rester inaccessibles. Dans ce cas là, vous avez tout intérêt à y faire installer une isolation performante pour réduire les pertes caloriques par le toit.

Trois hypothèses se présentent donc : soit les combles sont d’emblée aménageables, soit ils sont possiblement aménageables après surélévation de la toiture, soit enfin ils sont perdus.

Amenagement de comble sans surélévation

Vous avez un grenier haut de plafond ? Vous pouvez tenir debout au milieu sans problème ? La charpente n’occupe pas tout l’espace ? Alors vous allez pouvoir aménager vos combles sans trop de frais. Dans un premier temps, il va vous falloir vérifier si la structure de votre maison peut supporter un ajout de poids à l’étage. Si tel est le cas, vous pourrez vous lancer dans la création d’un plan d’aménagement.

Ce plan reprend l’emplacement de l’escalier d’accès, le cloisonnement souhaité en fonction du nombre de pièces créées, et l’emplacement des futures fenêtres de toit qui viendront illuminer les espaces définis.

Dès lors que le plan est fait, une demande d’autorisation de travaux préalable si les combles font moins de 20m² (40m² pour les maisons situées dans une commune couverte par un PLU). Si votre aménagement crée plus de 20m² il vous faudra obtenir un permis de construire. Dans tous les cas, si après travaux la surface de plancher totale de la maison dépasse 150m², vous devrez obtenir un permis de construire. Vous devrez aussi avoir recours à un architecte.

Une fois le permis ou à la déclaration accepté, votre chantier va débuter par l’isolation de la toiture et la vérification / installation d’un plancher solide. Il se poursuivra par la mise en place des cloisons, puis l’installation des fenêtres de toit, de l’électricité, le chauffage, et le cas échéant des sanitaires.

Aménagement de combles après surélévation

Quand l’espace des combles est trop juste en hauteur, la solution la plus utilisée est de surélever la toiture.

Cette opération consiste à dégager de l’espace en hauteur en ajoutant quelques rangs de parpaings ou une ossature-bois entre le haut de façade et la toiture.

Trois principales techniques amènent à rehausser un toit :

  • la technique classique : le toit est démonté entièrement, la rehausse est construite, et le toit est ensuite remonté par-dessus ;
  • la technique hydraulique : le toit est désolidarisé de la maison et est surélevé par des vérins. La rehausse est construite et le toit est refixé ;
  • la technique par recouvrement : un toit neuf prenant appui sur les murs porteurs de la maison est monté au-dessus du toit existant. Ce dernier est démonté ensuite par l’intérieur.

Comme précédemment, une demande de travaux préalable est déposée en amont des travaux ou un permis de construire. Dans tous les cas, si après travaux la surface de plancher totale de la maison dépasse 150m², vous devrez obtenir un permis de construire et avoir recours à un architecte.

Une fois le permis ou à la déclaration accepté, le chantier est identique dans son déroulement que dans le cas d’un aménagement sans surélévation.

Aménagement de combles, à quel prix ?

Le cout amenagement combles dépend de l’état de l’existant, mais aussi de la surface à aménager, et du type de pièces souhaitées. En moyenne, il faut compter entre 600 et 1 800 € du m².

Le cout isolation combles aménageables seule revient en moyenne de 20 à 80 € / m² pour une toiture inclinée en posant une isolation par l’intérieur, et de 80 à 200 € / m² pour une isolation par l’extérieur. Le cout isolation combles perdus sur le sol par soufflage revient de 20 à 50 € / m².

Le prix aménagement comble avec une surélévation sera plus élevé en moyenne de 20 à 30%.

Bon à savoir : aménager des combles est éligible à l’obtention de subventions de l’ANAH, et au crédit d’impôt. Le fait d’isoler les combles permet en outre de faire des économies de chauffage de l’ordre de 30% par an.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur le prix amenagement comble ? N’hésitez pas à nous contacter pour une visite conseils gratuite sans engagement.

En savoir plus sur l'extension ? Découvrez
notre brochure !
Je télécharge ma brochure

Tout savoir pour agrandir sa maison







*Tous les champs sont obligatoires



Besoin de conseils
pour votre projet ?
Rencontrez votre pro local ! Rencontrez vite
votre professionnel local !

Vous aimerez aussi ...