Quel bois pour une véranda ?

Agrandir Ma Maison vous dit tout sur les essences de bois compatibles avec une véranda. Suivez nos conseils !

Vous aimez l’aspect chaleureux du bois et avez choisi de construire votre véranda avec une ossature en bois. Mais quelles sont les essences de bois utilisées pour les vérandas ? Quels sont les avantages et inconvénients de chaque bois ?

Pourquoi choisir le bois pour une véranda ?

Le bois est l’atout charme de nombreuses vérandas. Les propriétaires apprécient son aspect naturel, et le côté chaleureux inégalé par les autres matériaux possibles (PVC, acier, alu, etc.). Le bois a plus d’un atout :

  • Le bois est un isolant thermique naturel.
  • La légèreté du bois ne nécessite pas des fondations importantes.
  • La durabilité du bois dans le temps n’est plus à prouver !
  • Aucun souci de corrosion avec le bois.
  • Solide, le bois permet d’envisager tout type de toiture, même les plus massives.

Bon à savoir : pour entretenir le bois, le mieux est d’apposer une lasure qui protègera durablement des intempéries.

Quelles sont les essences de bois utilisées dans une véranda ?

Choisissez l’essence de bois en fonction de ses qualités… en gardant en tête votre budget.

On distingue généralement les essences européennes et les bois exotiques.

Parmi les essences européennes, il est recommandé de choisir du chêne, du hêtre et du pin douglas. Solides, ces essences nécessitent un traitement contre l’humidité.

Les bois exotiques ont l’inconvénient de devoir être importés. Cela a un impact sur le prix qui en fait les essences les plus chers… et les moins éco-responsables. Les qualités des bois – comme le teck, le padouck, le bellinga – sont toutefois incontestables. Elles présentent une forte résistance naturelle à l’humidité, et sont solides dans le temps. Autre atout : les bois exotiques sont imputrescibles.

Enfin, le cèdre rouge (red cedar), importé des Etats-Unis et du Canada reste le « must » des bois pour une véranda. Il est celui qui présente la plus haute qualité de bois… et le prix le plus élevé.

En parallèle du bois massif, vous pouvez aussi choisir des bois contre-collés ou lamelés-collés, réalisés avec différentes essences. Ils conservent les qualités initiales, mais sont moins coûteux à l’achat. Ils résistent également à la dilatation du bois.

Le classement des bois pour vous repérer

Ce classement vous éclaire sur la résistance des essences de bois aux intempéries, à l’humidité, aux altérations possibles :

Classe de risque Situation d’utilisation Emplois préconisés Risques biologiques
Classe 1 Bois toujours sec. meubles, parquets, lambris, menuiseries et aménagements intérieurs Insecte, termites
Classe 2 Bois sec mais dont l’humidité peut occasionnellement dépasser 20 % Charpente, ossatures Insectes, champignons de surface, termites
Classe 3 Bois à une humidité fréquemment supérieure à 20  % Toutes pièces de construction ou menuiseries extérieures soumises à la pluie Pourriture, insectes, termites
Classe 4 Bois à une humidité toujours supérieure à 20 % Bois horizontaux en extérieur (balcons, coursives,…) et bois en contact avec le sol Pourriture, insectes, termites
Classe 5 Bois en contact permanent avec l’eau de mer Piliers, pontons, bois immergés Pourriture, insectes

Pour échanger avec un professionnel Agrandir Ma Maison de la construction d’une véranda en bois, prenez contact dès à présent avec un de nos experts proches de chez vous. Vous bénéficierez de son expertise et de ses connaissances en BTP depuis la création de votre projet jusqu’à la livraison finale. Demandez dès maintenant votre visite conseils gratuite !

 

En savoir plus sur l'extension ? Découvrez
notre brochure !
Je télécharge ma brochure

Tout savoir pour agrandir sa maison







*Tous les champs sont obligatoires



Besoin de conseils
pour votre projet ?
Rencontrez votre pro local ! Rencontrez vite
votre professionnel local !

Vous aimerez aussi ...