Focus sur l’extension maison cote pignon

Vous souhaitez agrandir votre maison ? En fonction des caractéristiques de votre terrain, vous pouvez choisir une extension maison cote pignon. Quelle extension côté pignon ? Quels sont les avantages de cette formule ? Quelles sont les précautions à prendre ? Agrandir ma maison vous en dit plus.

Quelle extension côté pignon ?

La construction d’une extension maison cote pignon peut répondre à de nombreux besoins parmi lesquels :

  • un garage adossé à la maison ;
  • le prolongement d’un salon de plain-pied ;
  • l’ajout d’une chambre ou d’une suite parentale ;
  • la création d’une salle de jeux ;
  • la construction d’une belle véranda ;
  • etc.

Les avantages d’une extension cote pignon

Le principal avantage d’une extension maison cote pignon est qu’elle va s’inscrire dans la continuité de la façade. De plain-pied uniquement ou avec un étage, l’extension sur pignon permet d’ajouter de beaux volumes supplémentaires sans avoir à chambouler toute la maison. Il suffit en effet de percer la façade côté pignon pour créer un accès. Les raccords de toit seront aussi plus simples puisque l’extension viendra s’adosser à l’extrémité de la maison et en adoptera la même configuration double pente. Quand l’extension comprend un étage, le toit de l’ajout s’inscrira dans la même lignée que celui de l’existant.

Si vous souhaitez créer une extension à toit plat, là aussi, la construction sera plus simple. En effet, le pignon d’une maison est plus haute qu’une autre façade. La construction à toit plat pourra ainsi être aussi haute de plafond que vous le souhaitez. Cela est surtout intéressant quand votre maison est basse (type longère) et que son toit descend assez bas.

Quelles précautions pour une extension cote pignon ?

Comme toute extension adossée à un existant, une extension côté pignon doit être réalisée par un professionnel pour éviter que des fissures viennent se former entre les deux bâtiments. Des joints de dilatation sont ainsi obligatoires dans ce type de construction à 3 murs pour permettre à l’ensemble de jouer avec les différences de températures. De même, du point de vue de l’isolation, il faudra veiller à une parfaite étanchéité. Les ponts thermiques devront ainsi être parfaitement traités pour que les pièces créées et existantes soient bien isolées.

Le percement de l’accès entre la nouvelle construction et l’existant est aussi affaire de spécialiste. En effet, le pignon est par définition un mur porteur. Percer ce type de mur demande d’étayer et de renforcer le mur avec des poutres métalliques porteuses. Sans ces précautions, la maison dans son ensemble peut s’effondrer.

Combien coûte une extension côté pignon ?

Une extension côté pignon ne coûte pas plus cher qu’une extension en L. En moyenne, il faudra compter de 1.000 à 2.900 € TTC le m2 pour une extension en bois, de 1.200 à 1.800 € TTC le m2 pour une extension en brique et de 1.200 à 2.500 € TTC le m2 pour une extension en parpaings.

Vous souhaitez en savoir plus sur les précautions et les coûts d’une extension maison cote pignon ? Contactez-nous pour une visite conseils gratuite et sans engagement.

En savoir plus sur l'extension ? Découvrez
notre brochure !
Je télécharge ma brochure

Tout savoir pour agrandir sa maison







*Tous les champs sont obligatoires



Besoin de conseils
pour votre projet ?
Rencontrez votre pro local ! Rencontrez vite
votre professionnel local !

Vous aimerez aussi ...