Focus sur la surélévation de toiture à Paris

Extension de maison à Paris : la surélévation de toiture

Ce n’est un secret pour personne : les espaces habitables à Paris (comme dans les autres grandes capitales) se font de plus en plus rares. Les citadins et constructeurs tentent d’optimiser les surfaces habitables, pour gagner en espace de vie. La surélévation reste une des solutions les plus adéquats pour agrandir. Zoom sur la surélévation de maison qui va sans doute se démocratiser ces prochaines années…

La construction en hauteur pour de nouvelles perspectives

Si ce type d’extension de maison tend à se développer depuis quelques années, le phénomène n’est en rien nouveau. En effet, la surélévation de toiture faisait déjà un « malheur » au début du XXe siècle (lorsque la capitale française voyait sa démographie fléchir). Aujourd’hui, face à la pénurie de logements et de terres vierges au sol, le concept est redevenu très populaire.

Surélévation de toiture : quelques recommandations avant de débuter

Tout d’abord, il paraît primordial de vérifier la viabilité technique du projet. C’est pourquoi vous devez faire appel à une entreprise compétente en la matière. Elle se chargera de mener une étude de faisabilité du projet.
Les bâtiments ne sont pas tous compatibles avec un processus de surélévation. Dans le cas où votre bâtiment permettrait de mener à bien un tel projet, la surélévation nécessitera de répondre correctement aux différentes normes en terme d’isolation et d’environnement. Cependant, des dérogations peuvent s’appliquer dans certains cas.

Le projet de surélévation est réalisable ? L’architecte DPLG attaché à votre projet se chargera d’acquérir les autorisations nécessaires auprès des collectivités concernées. Si vous souhaitez mener un projet de surélévation à Paris, il faudra prévoir généralement un budget de 2000 à 4500€ par m².

La surélévation de logement et le droit français

L’ordonnance Duflot 2013 sur la surélévation de toitures

S’il était complexe auparavant de mener à bien ce type de travaux, l’ordonnance Duflot a changé la donne en août 2013. Les démarches ont été simplifiées.
Cette ordonnance a pour but de mettre à jour certains principes qui ne prenaient pas du tout en compte ces nouvelles constructions.

Voici quelques exemples des dérogations possibles :

  • Normes en matière d’urbanisme : notamment les places de parkings obligatoires lors de la construction de nouveaux logements sont diminuées
  • Normes en matière de sécurité : isolation, aération ou encore incendie

Le but de l’ordonnance n’est pas de diminuer le niveau d’exigence mais de faciliter la mise en place des travaux de surélévation, et ce, lorsque la preuve de la cohérence et de l’utilité est prouvée.

Au niveau des copropriétés

Avant mars 2014 : La copropriété régissant un immeuble demandait à l’ensemble des copropriétaires de voter pour ou contre le projet de surélévation. Désormais, la situation a évolué depuis mars 2014 et les copropriétaires ne peuvent plus s’opposer à la surélévation.

A noter : Les propriétaires du dernier étage existant ne peuvent pas non plus s’opposer au projet. En contrepartie, ils peuvent disposer d’une priorité sur l’achat des m² au dessus d’eux.

Malgré des conditions techniques, juridiques et administratives qui restent relativement exigeantes, la surélévation de toiture à Paris (comme dans le reste de la France) reste la solution la plus pertinente pour faire face aux problématiques de manque de surfaces habitables.

En savoir plus sur l'extension ? Découvrez
notre brochure !
Je télécharge ma brochure

Tout savoir pour agrandir sa maison







*Tous les champs sont obligatoires



Besoin de conseils
pour votre projet ?
Rencontrez votre pro local ! Rencontrez vite
votre professionnel local !

Vous aimerez aussi ...