Faut-il modifier la fosse septique en cas d’extension maison ?

Vous avez en projet de créer une suite parentale dans une extension ? Vous souhaitez faire construire un studio pour votre ado ? Quand votre maison s’agrandit, vous devrez peut-être prévoir de redimensionner votre système d’assainissement. Focus sur l’extension maison fosse septique.

Quand faut-il redimensionner une fosse septique ?

Une fosse septique est calibrée lors de son installation pour répondre aux besoins de la maison telle qu’elle est équipée.

Le calibrage se fait essentiellement en fonction du nombre de pièces principales, du nombre d’habitants et du nombre de points d’eau.

Selon la loi (arrêté du 7 mars 2012) : « Le dimensionnement de l’installation exprimé en nombre d’équivalents habitants est égal au nombre de pièces principales au sens de l’article R. 111-1-1* du Code de la construction et de l’habitation, à l’exception des cas suivants, pour lesquels une étude particulière doit être réalisée pour justifier les bases de dimensionnement :

  • les établissements recevant du public, pour lesquels le dimensionnement est réalisé sur la base de la capacité d’accueil ;
  • les maisons d’habitation individuelles pour lesquelles le nombre de pièces principales est disproportionné par rapport au nombre d’occupants. »

De manière générale donc, plus la maison est grande et plus la fosse septique sera de grande capacité.

Quand vous prévoyez d’ajouter des pièces à votre maison, il peut être nécessaire de redimensionner la capacité de la fosse septique. Mais bien évidemment, tout dépend de la capacité d’origine de l’installation.

Bon à savoir : le volume minimum d’une fosse toutes eaux est de 3m3, soit un équivalent habitant de 4 à 5 pour 5 pièces principales. Il faut rajouter 1m3 supplémentaire pour une chambre de plus.

Comment savoir si votre fosse septique est suffisante ?

Pour savoir si dans le cadre de la construction d’une extension maison, la fosse septique associée est suffisante, la meilleure des solutions est de faire appel à un spécialiste.

Attention : la mise en conformité ou l’installation d’un nouveau système d’assainissement individuel doit se faire obligatoirement par un installateur agréé. Le dossier complet de l’installation prévue doit être visé par le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif) de votre commune. Les travaux ne peuvent débuter que lorsque ce service aura donné son autorisation.

Les prix des installateurs agréés sont libres et très variables. Sachant que le coût d’une remise aux normes d’un système d’assainissement non collectif est élevé, mieux vaut faire jouer la concurrence.

Bon à savoir : si votre commune procède à l’installation du tout à l’égout à proximité de chez vous, vous êtes dans l’obligation de vous raccorder !

Quand votre fosse septique n’est plus aux normes ou qu’elle doit être redimensionnée, il est possible :

  • soit de remplacer l’installation présente par une nouvelle aux normes actuelles ;
  • soit de remplacer la fosse toutes eaux par un système d’assainissement écologique (lagunage des eaux usées, filtres plantés, micro station d’épuration…).

Vous souhaitez en savoir plus sur les différentes possibilités d’installation ou de rénovation d’un système d’assainissement non collectif ? Contactez-nous pour une visite conseils gratuite et sans engagement.

En savoir plus sur l'extension ? Découvrez
notre brochure !
Je télécharge ma brochure

Tout savoir pour agrandir sa maison







*Tous les champs sont obligatoires



Besoin de conseils
pour votre projet ?
Rencontrez votre pro local ! Rencontrez vite
votre professionnel local !

Vous aimerez aussi ...