Comment faire l’ajout d’un garage avec piece dessus ?

Vous souhaitez agrandir votre maison ? Votre projet comporte l’ajout d’un garage avec piece dessus ? Quels critères retenir ? Quelles sont les options pour ce type de projet ? Combien coûte la construction d’un garage avec une pièce au-dessus ?

Pourquoi choisir un garage avec une pièce dessus ?

Le choix de faire construire un garage avec une pièce dessus est souvent dicté par :

  • un manque de place de plain-pied : quand votre terrain est juste, chaque mètre carré se doit d’être optimisé. En optant pour un garage à étage, vous faites une pierre deux coups !
  • une question d’économie : faire construire dans le même temps un garage et une ou plusieurs pièces à l’étage revient moins cher que construire tout de plain-pied. Vous n’aurez à payer qu’une fois pour le terrassement et les fondations ;
  • un manque de place à l’étage : si vous souhaitez ajouter des chambres, une salle de bains, etc au même niveau que votre étage, vous devez opter forcément pour une construction sur pilotis ou mieux, une construction adossée à étage.

Ajout garage + pièce : quelles options ?

L’ajout d’un garage avec une pièce dessus peut prendre de très nombreuses formes selon la place disponible, la conformation des lieux, votre budget et vos besoins bien sûr.

Parmi les questions à se poser dans un premier temps, celle des dimensions de l’extension va déterminer grandement la suite de la conception de votre projet.

Garage simple ou double ?

Vous n’avez qu’un seul véhicule à mettre à l’abri et vous avez peu de place sur votre terrain ? La construction d’un garage simple sera la meilleure solution. En moyenne, pour un garage simple, il faut compter au minimum une construction de 5 m sur 2,50 m, soit 12,50 m². En partant sur ces dimensions de plain-pied, vous pourrez obtenir une grande chambre, ou une chambre plus petite avec une petite salle d’eau. Vous pouvez aussi opter pour un garage simple de plus grandes dimensions, qui pourra alors abriter une buanderie, une cave, un atelier de bricolage, etc.

Vous avez plusieurs véhicules à mettre à l’abri ou vous souhaitez avoir de la place dans votre garage pour y installer une buanderie, une cave, un atelier de bricolage, etc ? Dans ce cas, vous devrez opter pour un garage double.

Deux types de garage double sont couramment utilisés :

  • le garage double côte à côte : ce type de garage est le plus pratique à l’usage. Il permet de garer deux véhicules l’un à côté de l’autre, sans avoir à multiplier les manœuvres. En moyenne, pour ce type de garage, il faut compter une construction de 6 m sur 5,20 m, soit un minimum de 33 m². En partant sur ces dimensions de plain-pied, vous pourrez envisager à l’étage deux grandes chambres et une salle de bain. Il est possible aussi d’envisager une grande salle de jeu pour les enfants, une belle bibliothèque, etc.
  • le garage double en enfilade : ce type de garage est moins pratique à l’usage puisque les voitures sont garées l’une derrière l’autre. Pour sortir celle du fond il faut d’abord sortir celle de devant. Au positif, ce type de garage est moins gourmand en espace au sol. En moyenne en effet, pour un garage en enfilade, il faut compter au minimum 9 m sur 2,50 m, soit 22,5 m². En partant de ces dimensions de plain-pied, la pièce à l’étage sera malheureusement tout en longueur ce qui ne simplifie pas les aménagements. Ceci étant, cette configuration peut être intéressante pour créer une suite parentale atypique ou une salle de jeu pour les enfants. En augmentant quelque peu la largeur de plain-pied, vous pourrez plus facilement aménager deux chambres à l’étage.

En parpaing, en brique, en ossature-bois ?

La construction d’un garage avec une pièce dessus peut parfaitement s’imaginer dans différents matériaux parmi lesquels essentiellement :

  • le parpaing : classique parmi les classiques, la construction en parpaing a pour avantage d’être solide et pérenne. Facile à monter, le parpaing est un matériau abondant dans toutes les régions. Il peut supporter des toitures lourdes en ardoises ou en tuiles. Au négatif, le parpaing est un matériau très peu isolant. Pour obtenir des espaces confortables, il faudra obligatoirement renforcer l’isolation ;
  • la brique : matériau roi dans le Nord de la France, la brique est un matériau sain et respirant. Faite de terre cuite, la brique offre un vrai confort été comme hiver. Ceci étant, une isolation s’impose toutefois. L’autre avantage de la brique est son prix souvent moins élevé que les autres ;
  • l’ossature-bois : de plus en plus utilisée en construction, l’ossature-bois cumule de nombreux avantages. Naturellement isolant, le bois est aussi beaucoup plus léger que les autres matériaux. Il nécessite ainsi moins de profondeur de fondations. Par ailleurs, le bois est plus rapide de construction. Préfabriqués en usine, le montage des éléments sur place ne prend que quelques jours. L’aménagement peut être réalisé dans la foulée, sans temps de séchage.

Combien coûte l’ajout d’un garage avec piece dessus ?

Le prix de construction d’un garage avec une pièce dessus dépend de nombreux critères parmi lesquels :

  • les dimensions de la construction ;
  • la nature du terrain ;
  • le type de matériau choisi ;
  • le type de finitions du garage ;
  • le type de finitions de l’espace au-dessus ;
  • etc.

En moyenne, pour une extension en parpaings il faut compter de 1 800 à 2 600 € / m² en Hors d’eau/Hors d’air, de 2 000 € à 3 100 € / m² en Prêt à finir et de 2 000€ à 3 800 € / m² pour une construction clés en main.

Pour une extension en ossature-bois, le prix va osciller entre 2 000 à 2 500 € / m² en Hors d’eau/Hors d’air, entre 2 500 € à 3 000 € / m² en Prêt à finir et entre 2 700€ à 3 800 € / m² clés en main.

En savoir plus sur l'extension ? Découvrez
notre brochure !
Je télécharge ma brochure

Tout savoir pour agrandir sa maison







*Tous les champs sont obligatoires



Besoin de conseils
pour votre projet ?
Rencontrez votre pro local ! Rencontrez vite
votre professionnel local !

Vous aimerez aussi ...