Agrandissement salle de bain, mode d’emploi

Votre salle de bain tient dans un mouchoir de poche ? Vous souhaitez plus de place pour pouvoir en profiter à l’aise ? Agrandissez-là ! Comment ? Soit en poussant les murs existants, soit en en construisant une nouvelle dans une extension ! Tour d’horizon des possibilités d agrandissement salle de bain.

Pousser les murs existants

Si votre salle de bain est trop petite, il est parfois possible de l’agrandir en prenant quelques mètres carrés sur les pièces voisines. Comment ? En abattant des murs pour annexer un placard inutile par exemple.  Il est aussi possible de prendre sur une chambre attenante, un cellier ou une buanderie. L’idée à chaque fois est d’aller chercher de la place là où il y en a sans toutefois avoir à bouger de trop les sanitaires. En effet, si il est assez simple de modifier les arrivées d’eau dans une salle de bains, changer d’emplacement un écoulement est bien plus complexe. Pourquoi ? Tout simplement par les canalisations d’évacuation respectent des pentes étudiées par avance pour éviter les coudes facteurs de bouchons. Mais complexe ne veut toutefois pas dire impossible ! Un plombier saura vous être de bons conseils pour évaluer les coûts afférents à ces travaux.

L’autre solution est de profiter de la construction d’une extension pour récupérer plus d’espace attenant à la salle de bains. Dans ce cas, par le jeu de la redistribution des pièces, une chambre pourra être entièrement annexée pour créer une vaste salle de bains familiale avec une douche à l’italienne, une baignoire, des doubles vasques, etc.

Aménager une nouvelle salle de bain

Quand une salle de bain est trop petite, il est aussi possible de la laisser en l’état et d’en construire une autre plus spacieuse ailleurs. Cette nouvelle salle de bain peut prendre place dans une pièce existante, par exemple une arrière cuisine, un sous-sol, sous les combles, etc, ou être construite de toutes pièces dans une extension.

Dans le premier cas, la nouvelle salle de bains devra s’adapter à l’existant. Pour plus de simplicité, elle devra de préférence prendre place dans une pièce où il existe déjà une arrivée d’eau et un écoulement. Ceci étant, ce n’est pas une obligation ! Par exemple, si la future salle de bains est aménagée dans les combles, il sera possible de prolonger les tuyauteries de l’étage inférieur.

Dans le second cas, la nouvelle salle de bains pourra être prévue beaucoup plus spacieuse que celle initiale. Selon son emplacement, elle pourra même être beaucoup plus lumineuse en gagnant une fenêtre là où la précédente n’en avait pas.

Agrandissement salle de bain, combien ça coûte ?

Selon l’option que vous allez choisir, le prix de l’agrandissement de votre salle de bain sera à l’évidence plus ou moins élevé. Dans tous les cas vous devrez le plus souvent prévoir :

  • une reprise totale du sol et des murs,
  • la modification de l’installation de plomberie,
  • la reprise de l’installation électrique pour adapter les éclairages et les prises.

Vous souhaitez en savoir plus sur les solutions pour agrandir votre salle de bain ? Contactez-nous pour une visite conseils gratuite sans engagement.

En savoir plus sur l'extension ? Découvrez
notre brochure !
Je télécharge ma brochure

Tout savoir pour agrandir sa maison







*Tous les champs sont obligatoires



Besoin de conseils
pour votre projet ?
Rencontrez votre pro local ! Rencontrez vite
votre professionnel local !

Vous aimerez aussi ...